Proposition d'écriture en cours

Faire un portrait araucan !

Inventé par Vendredi dans Vendredi ou la vie sauvage, ce jeu consiste à faire deviner quelque chose en utilisant des métaphores.

Voici l’exemple que l’on peut découvrir dans le roman :

« C’est une mère qui te berce,

C’est un cuisinier qui sale ta soupe,

C’est une armée de soldats qui te retient prisonnier,

C’est une grosse bête qui se fâche, hurle et trépigne quand il fait du vent,

C’est une peau de serpent aux mille écailles qui miroitent au soleil.

Qu’est-ce que c’est ? »

Robinson a trouvé la réponse : « C’est l’Océan. »

À votre tour de créer un portrait araucan sur le même modèle. Vous terminerez en donnant la réponse, mais avant de le publier sur le blog, je le posterai anonymement sur mes différents réseaux sociaux sans la solution pour solliciter l’avis de lecteurs.

ATTENTION : il ne faut naturellement pas que vos comparaisons soient trop évidentes. Ne pas dire par exemple : « c’est blanc et cela tombe du ciel en hiver ! ». Autrement dit, les définitions explicatives sont interdites !

 

Bon courage !

Écrire commentaire

Commentaires : 0